MOMOYAMA.FR

アフリカ生活から日本へ。日本でもフランス語をより楽しみたいサイトです。

"Konodori"

Il ne faut pas lire ces livres en public, ni dans le train, ni dans le bus… parce qu’on ne peut pas s’arrêter de pleurer !

f:id:momoyamafr:20170526102632p:plain

La série de bandes dessinées japonaise, qui s’appelle “Konodori,” produite par Yu SUZUNOKI, concerne  la vie quotidienne d’un gynécologue. “Konodori” veut dire “cigogne” en japonais, un oiseau dont on croit qu’il emmène les bébés aux couples. Ici Konodori est le nom du gynécologue, qui est né et a grandi dans un orphelinat, et qui est aussi pianiste.

La gynécologie est, en général, la spécialité la plus dure dans le monde médical au Japon.  Comme il n’y a pas d’horaires fixes pour les accouchements, les gynécologues doivent être  prêts à répondre et à aller à l’hôpital en urgence. Aussi, le nombre de contentieux contre les gynécologues semble le plus grand (par médecin), par rapport aux autres spécialités de médecine.

La source:

http://www.toyonaka.osaka.med.or.jp/houkai/05.pdf#search=%27%E6%97%A5%E6%9C%AC+%E7%94%A3%E7%A7%91%E5%8C%BB+%E8%A8%B4%E8%A8%9F+%E9%AB%98%E3%81%84%27

C’est pour ça que beaucoup de jeunes médecins ont tendance à éviter de devenir gynécologues spécialisés dans l’accouchement. En effet, même s’il y a de grands hôpitaux qui peuvent accepter les patients en urgence, ils n’ont pas souvent de gynécologue.

La vie des médecins-accoucheurs dans “Konodori” est très dure, comme on peut l’imaginer, mais il est aussi très touchant de connaître leurs batailles pour accueillir les bébés.